Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regard sur l'Ascension Planétaire via SiStar

Regard sur l'Ascension Planétaire via SiStar

~ Ere de Partages ~ Welcome ~


David Wilcock, Conscious Life Expo, Partie 4

Publié le 17 Mars 2016, 21:00pm

Catégories : #David Wilcock, #Conscious Life Expo

David Wilcock, Conscious Life Expo, Partie 4

L’ADN et les émotions humaines

L’étude du Dr. Glein Rein sur les effets des émotions sur l’ADN fournit une autre pièce du casse-tête. Pour expliquer cela, regardons le Phoenix Center for Regenetix »

« L’idée que toute guérison n’est en fait qu’une auto-guérison est fortement supportée par la recherche inspirée du Dr. Glen Rein, concernant la réponse de l’ADN à des émotions cohérentes. Il a trouvé que les émotions positives compriment l’ADN, le rendant plus robuste et possiblement plus disponible pour une activation, pour de la guérison et pour une transformation. D’un autre côté, les émotions négatives le décompressent et il ne peut alors pas être activé par la conscience exprimée de façon linguistique.

Il en revient à nous, en tant qu’individus, de déterminer et (si cela est nécessaire) d’actualiser, quelles émotions nous expérimentons régulièrement et quelle attitude émotionnellement chargée nous voulons garder pour que notre ADN soit activé avec succès. »

Ce test a été fait en plaçant des cellules en provenance de placenta humain dans des tubes. Le Dr. Rein a utilisé les talents de plusieurs individus qui ont été entraînés à créer des émotions. Le test a démontré que les cellules, lorsqu’elles étaient exposées à des émotions d’amour, avaient une croissance plus saine et forte, tandis que celles qui étaient exposées à de la colère se déliaient et commençaient à se défaire. Cela a été observé en notant la quantité de lumière qui passait à travers l’ADN, comparativement à la quantité de lumière qui était capturée par l’ADN. L’ADN sain capture la lumière, tandis que l’ADN mort permet à la lumière de passer à travers.

La cabale et les Illuminati veulent récolter notre énergie et cette expérimentation prouve que c'est possible. En présence d’émotions négatives, un organisme peut voler la vitalité des organismes qui l’entourent. Il a été scientifiquement prouvé que lorsqu’une personne est en colère contre vous, elle endommage vraiment des cellules en vous. C’est le principe qui explique l’effet placebo. Les émotions ont la capacité de guérir ou de blesser.

Ce chercheur a proposé que cela puisse être un vestige génétique du royaume animal. Imaginez le mâle alpha d’un groupe à l’entrée d’une caverne, combattant un tigre à dents de sabre, pendant que tout le monde se cache dans le fond de la caverne. Il serait logique de penser que toutes ces personnes envoient leur admiration, leur espoir, leur confiance et toutes les autres émotions positives, au mâle alpha, le rendant physiquement plus fort et plus apte à défaire l’ennemi. Il se passe la même chose dans les compétitions sportives où l’équipe locale a toujours plus de chance. C’est aussi un indicateur de la vraie raison des fréquents événements sous fausse bannière. La cabale peut créer une fausse menace et, après avoir mis en scène un acte de violence, se comporter avec confiance et avec l’intention de « défaire l’ennemi ». En agissant ainsi, ils deviennent semblables au mâle alpha et ils nous volent notre énergie.

C’est aussi la raison pour laquelle les aristocrates insistent sur le fait de placer leurs propres images sur les pièces de monnaie et cela explique aussi pourquoi la cabale utilise les célébrités pour promouvoir l’image des Illuminati.

L’évolution spontanée

Il y a aussi un autre fait intéressant sur la vie et qui n’est pas discuté publiquement par la science.

Le ver caenorhabditis elegans est un sujet de test très utile dans le monde de la biologie. De plus, ce dernier est intolérant au lactose. Il peut même en mourir. Lors de tests en laboratoire, un groupe de ces vers ont été placés dans un environnement riche en lactose et les résultats ont été les suivants : plusieurs de ces vers sont morts, car le lactose est, pour eux, trop difficile à digérer. 

Cependant quelques-uns d’entre eux ne sont pas morts, mais ont plutôt évolué spontanément. Ils ont développé une nouvelle bouche pour pouvoir ingérer facilement le lactose et le digérer. C’est un fait sans précédent et cela prouve que l’évolution spontanée est un fait scientifique. 

Une expérimentation similaire a été faite avec la drosophile, appelée aussi « mouche à fruits ». Un certain nombre de ces mouches ont été génétiquement changées pour naître sans yeux. Toutes les expressions génétiques d’un œil ont été enlevées. Il n’y avait donc aucune chance que ces mouches aient des yeux, selon le modèle scientifique actuel.

Après cette première étape, ces mouches ne pouvaient se reproduire qu’avec d’autres ayant reçu la même modification à leurs yeux. Selon la science traditionnelle, il serait impossible que ces mouches puissent avoir des rejetons qui aient des yeux. Cependant les résultats ont été très différents. Peu importe le nombre de fois où cela a été fait et peu importe le nombre de façons utilisées,  ces mouches développaient toujours des yeux. Leurs gènes changeaient pour qu’elles reviennent à leur version originale, avec des yeux. Et cela s’est accompli en moins de cinq générations.

Une fois encore, la vie a trouvé une façon. Cela prouve que le code de l’ADN n’est pas nécessaire pour qu’une telle expression complexe se produise. Logiquement, le code doit provenir d’ailleurs. Penser un instant à ce concept. Qu’est-ce que cela implique si on pense à la « semence « terminator », de Monsanto ? Quel que soit le changement qu’ils tentent de faire sur la semence, celle-ci reviendra éventuellement, et de façon prévisible, à sa forme naturelle et originale. C’est probablement la raison pour laquelle il est « illégal » d’utiliser les plans Monsanto de la récolte de l’année précédente pour ensemencer.

L’ADN à partir de « rien »

Est-il possible d’obtenir de l’ADN à partir de substances non vivantes ? Le Docteur Luc Montagnier a gagné le prix Nobel de biologie pour, entre autres choses, avoir identifié le virus VIH. Jetons un coup d’oeil sur son expérimentation. Il a utilisé des tubes de test contenant de l’eau. L’un de ces tubes avait de l’ADN et l’autre n’en avait pas. Il a placé une bobine de fil métallique dans les deux tubes, il a électrifié le métal et a attendu quelques heures. Après un certain temps, il a fait un test sur le tube apparemment vide et a eu la surprise de voir qu’il s’y trouvait de l’ADN. Montagnier a réussi une version miniature des conditions que nous trouvons à la surface de la Terre.

Le Docteur Montagnier a eu beaucoup de choses négatives circulant sur lui, malgré la liste de ses accomplissements. Si un scientifique défie l’opinion traditionnelle scientifique, il sera alors toujours ostracisé et rejeté par l’establishment traditionnel scientifique.  C’est malheureux, mais si tout va bien, nous n’aurons plus à connaître une telle censure pour très longtemps.

Finalement ce n’est pas parce que la cabale enterre le travail de scientifiques courageux que cela signifie que nous devons les ignorer. Ce n’est pas parce que la façon de penser de la communauté scientifique traditionnelle ne fait aucune place aux découvertes non prévues, que nous devons faire de même. Contrairement à la croyance populaire, personne n’a le droit de vous dire de ne pas apprendre ce qui est vrai. L’entêtement déraisonnable ne signifie pas intelligence.

Nous avons vu la preuve que la vie n’a pas besoin de la vie pourrait être créée. L’univers tente de créer de la vie, à tout moment. En voici un autre exemple, le docteur Pacheco a utilisé du sable en provenance d’une plage au Venezuela, il y a ajouté de l’eau et l’a placé dans un contenant hermétique pendant une journée. C’était son tube de contrôle. Voici une image de ce contrôle.

Il n’y avait que du cristal de quartz, sans vie. Il  a ensuite chauffé le contenant jusqu’à obtenir une luminescence blanche, il l'a laissé refroidir et a attendu 24 heures. Ce n’est seulement qu’après ce moment que des créatures ont commencé à croître. Il n’y a aucune explication pour cela, selon la compréhension actuelle de la biologie. Les organismes ne sont pas supposés croître … à partir de rien. Selon le modèle évolutionnaire traditionnel, la vie ne peut pas venir de quelque chose qui n’est pas vivant. Et ces créatures ne se sont montrées que dans le tube qui avait été chauffé à une température qui, définitivement, tue toute vie. Cependant nous avons ces résultats sans précédent. 

Il y a des organismes qui ressemblent à des végétaux et des animaux qui croissent dans une matière stérile.

Ceci ressemble à une feuille. 

 Celle-ci ressemble à une cellule de globules blancs.

 Celle-ci ressemble à un grain de maïs. 

Celle-ci a des épines. 

Cela semble être le résultat d’un univers intelligent et des vagues de lumière qui créent toute chose. 

Qu’en est-il du code humain lui-même ? Qu’en est-il de la validité de l’évolution selon Darwin ? Ce n’est pas aléatoire. C’est intentionnel, souvenez-vous qu’il n’y a que 600 gènes de différence entre le corps humain est celui du ver c. élégans. Le modèle du code de l’ADN n’est pas suffisant. Cependant ce code est exprimé sans qu’il n’y ait de matériel génétique présent. Il a été démontré que ce n’est pas basé sur l’ADN, mais sur une géométrie énergétique et fractale, employant un concept appelé « auto similarité à tous les nouveaux », ou plus simplement, « auto similarité ». Cela signifie que, quel que soit l’agrandissement d’image  que vous faites, vous retrouverez toujours la même forme.

Cette forme est appelée le set Mandelbrot. C’est un modèle trouvé dans de multiples systèmes naturels et cependant il ne peut être mathématiquement obtenu qu’avec un nombre imaginaire. C’est la racine carrée de - 1.

La géométrie fractale peut être vue dans tout  l’univers, même dans le corps humain. La géométrie fractale est la clé pour comprendre tous les systèmes de l’univers. Voici un autre exemple du set Mandelbrot. Vous pouvez démontrer la géométrie fractale avec n’importe quelle forme. Voici un exemple de géométrie pentagonale.

L’amplituèdre

Ceci nous amène à une découverte majeure en physique quantique. C’est la découverte de l’amplituèdre. Deux physiciens, Nima Arkani-Hamed et Jaroslav Trnka ont examiné des concepts mathématiques très complexes, tellement complexes qu’il faut de 90 à 100 pages pour les résoudre.

Le magazine « Discover » a écrit ceci à leur sujet : « Une nouvelle vision mathématique a réduit radicalement la quantité de papier requise pour décrire une collision. Deux physiciens ont trouvé une façon de simplifier ces calculs quantiques. Ils ont découvert une nouvelle sorte de forme géométrique appelée un amplituèdre, une forme qui apporte une nouvelle façon de voir l’univers. Les dimensions de cette forme, la longueur, la largeur, la hauteur ainsi que d’autres paramètres (donc multidimensionnel) représente de l’information sur la collision des particules et l’équation qui décrit son volume décrit aussi les particules qui émergent de cette collision. »

C’est comme une sorte de fractale quantique dans le tissu de l’univers. Il semble que ces deux physiciens ont complété le travail que Penrose avait commencé quelques années auparavant. 

 

Observez les similitudes entre l’amplituèdre et le diagramme de Penrose. L’amplituèdre est exactement le quart de la Merkabah. Mathématiquement parlant, nul besoin de trouver les trois autres quarts pour calculer son entier car cette forme est tellement symétrique.

Voici une forme partielle de la Merkabah. Nous pouvons commencer à voir la ressemblance.

Voici toute la Merkabah. Lorsque nous comparons ces deux images, les similarités deviennent très claires. 

Voici une image combinée avec les deux formes. Nous voyons donc que cette forme est très significative. 

C’est ce que les Tibétains nous disent depuis des années. C’est le visage de l’univers ; le son primordial ; le Om que les anciens décrivent dans leurs mandalas. C’est la forme qui créé la vague de résonance qui, elle-même, crée toute la réalité. Cette forme émane vers l’extérieur. La mandala est une représentation à deux dimensions d’une forme à trois dimensions. Le cercle qui l’entoure représente la vague de résonance sphérique qui émane dans tout l’univers. 

Voici d’autres images où nous retrouvons cette forme.

Ici encore la Merkabah est représentée comme le corps humain. 

À l’origine c’était un symbole positif, mais les francs-maçons l’ont changé en symbole négatif.

Le cosmos est, en même temps, une singularité et un énorme nuage et les deux ont exactement la même forme.

 

Source discerningthemystery2000plus.blogspot.ca/2016/03/conscious-life-expo-david-wilcock-new.html Et discerningthemystery2000plus.blogspot.ca/2016/03/conscious-life-expo-david-wilcock-page-2.html

Source lasphrebleue.blogspot.fr/2016/03/david-wilcock-conscious-life-expo-4e.html

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents